Saint Bernard et Mâtin Espagnol en Liberté

Forum de discussion, d'informations et de partage entre amoureux responsables du Saint Bernard et du Mâtin Espagnol
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion






Partagez | 
 

 La leishmaniose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Christie, administrateur
Admin
avatar

Messages : 23451
Date d'inscription : 17/04/2011
Age : 65
Localisation : 49 Maine et Loire

MessageSujet: La leishmaniose   Lun 8 Avr - 19:14

La leishmaniose (transmission par un moucheron, le phlébotome)



Le Phlébotome


Définition

La leishmaniose est une maladie parasitaire chronique, due à un protozoaire de très petite taille : « leishmania infantum ».

Ce parasite va infester les cellules de l'organisme du chien contaminé .Le vecteur infectieux de la leishmaniose est le phlébotome femelle, sorte de petit moustique ne possédant qu'une seule paire d’ailes, et dont la particularité est de voler en silence.

La leishmaniose n'est donc pas une maladie contagieuse, car seule la piqure du phlébotome peut l'inoculer. C'est une zoonose, l'homme peut en effet la contracter, devenant dès lors, comme le chien, un sujet de transmission, via le phlébotome.


On trouve le phlébotome préférentiellement dans les zones du pourtour méditerranéen, mais depuis quelques années, une forte progression de la maladie vers le nord-ouest est observée. A noter que le phlébotome sévit principalement de mars à octobre, et qu'il se montre le plus agressif au crépuscule.
Les symptômes de la Leishmaniose


Le tableau clinique de la leishmaniose est très varié.

Le phlébotome piquant le chien principalement sur les zones glabres, le début de la contamination va se traduire par une sorte de petit bouton sur le museau ou la face interne des pavillons auriculaires.

Viennent ensuite les autres symptômes : l'animal devient apathique, maigrit, et perd ses poils. On constate un épaississement de sa peau qui devient grisâtre, squameuse, et ses ongles devenus secs et cassants poussent anormalement vite, atteignant une longueur exagérée ; on parle ainsi "d'ongles de fakir".

Les nœuds lymphatiques voient leur volume augmenter, et peuvent survenir aussi boiteries, fonte musculaire au niveau de la face, saignements de nez et d'yeux, conjonctivite et ulcères buccaux.

Il est donc très important, si votre animal a séjourné dans une zone à risque, de consulter votre vétérinaire dès l'apparition de l'un de ces symptômes.


Incubation

L'incubation est longue, de 3 à 18 mois, et peut atteindre plusieurs années chez les sujets résistants. Si votre chien arrive d'Espagne, il est essentiel de le faire dépister l'année suivant son arrivée chez vous.


Le diagnostic

Le diagnostic est rendu difficile par le tableau très polymorphe de la maladie.

De ce fait le recours aux analyses est essentiel et ce pour deux raisons : d'une part pour mettre en évidence le parasite (ou des traces de sa présence), d'autre part pour évaluer les répercussions de la maladie sur l'organisme de l'animal.

Majoritairement une prise de sang suffira à poser un diagnostic, mais dans certains cas, certains examens plus invasifs seront nécessaires.


Les traitements

Sans traitement, l'animal malade est condamné. De la rapidité de la mise en place d'un traitement dépendra aussi sa survie, car il faut intervenir avant que la maladie n'endommage les organes, les reins notamment, de façon irréversible.


• L'Allopurinol


Ce sont des comprimés que le chien devra prendre à vie. C'est un traitement peu onéreux.


• Le Glucantime


Le Glucantime s'administre sous forme d'injections, et ce sur une période assez longue (30 jours en général).


Le "tandem" Allopurinol /Glucantime, s'avère être à ce jour l'association la plus efficace en traitement d'attaque.


Il faut toutefois que l'état général du chien permette les injections.


• Le Milteforan


Non commercialisé en France (on le trouve en Espagne, et en Suisse notamment), le Milteforan est un traitement à administrer par voie orale, qui constitue une alternative au Glucantime.

En résumé, de l'état de votre chien dépendra le choix du protocole à appliquer, et c'est à votre vétérinaire seul qu'il appartiendra de l’établir. Il pourra par exemple être amené à prescrire des antibiotiques (Marbocyl en général), une alimentation médicalisée etc....


La prévention

A ce jour, seuls les colliers "Scalibor" et les pipettes d’"Advantix" ont un effet répulsif sur le phlébotome.


Que vous viviez dans une zone d'endémie, ou que vous vous y rendiez uniquement pour vos vacances, pensez à protéger votre compagnon.


Il existe depuis quelques mois un vaccin contre la leishmaniose.

Il s’adresse aux chiens non infestés. Un dépistage est donc indispensable préalablement à toute vaccination, en tenant compte de la lenteur que peut mettre la maladie à être détectable.


Conclusion

Si votre chien est atteint par la leishmaniose, ne le considérez pas comme perdu. Dans la mesure où ses organes ne seront pas atteints, avec un traitement adapté, votre compagnon pourra mener une existence tout à fait normale.


Certes, il faudra en passer par quelques contraintes (prise de médicaments à vie, bilans sanguins réguliers), mais en contrepartie, vous aurez la perspective de belles années de bonheur à partager ensemble.


Source : http://www.unehistoiredegalgos.com/les-maladies-mediterraneennes/la-leishmaniose/




***************************************************
*Je vous souhaite de passer de bons moments sur le forum!*

On n'a pas deux coeurs, l'un pour l'homme l'autre pour l'animal, on a du coeur ou on n'en a pas.
Lamartine


********************************************

Revenir en haut Aller en bas
http://christieportraitise.e-monsite.com
 
La leishmaniose
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LA LEISHMANIOSE
» La Leishmaniose
» La Leishmaniose
» Leishmaniose
» Maladie : la leishmaniose

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Bernard et Mâtin Espagnol en Liberté :: Leur bien-être :: Santé :: Divers-
Sauter vers: