Saint Bernard et Mâtin Espagnol en Liberté

Forum de discussion, d'informations et de partage entre amoureux responsables du Saint Bernard et du Mâtin Espagnol
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion






Partagez | 
 

 LES TUMEURS DU CHIEN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Christie, administrateur
Admin
avatar

Messages : 23451
Date d'inscription : 17/04/2011
Age : 65
Localisation : 49 Maine et Loire

MessageSujet: LES TUMEURS DU CHIEN   Mar 18 Déc - 21:54

LES TUMEURS DU CHIEN


Nous souhaiterions tous que le chien que nous avons accueilli dans notre foyer soit toujours en bonne santé. Malheureusement, ce n'est pas toujours le cas et il peut, notamment, développer des tumeurs. Le Docteur Françoise Delisle, spécialiste dans ce domaine, nous présente les types les plus fréquents de tumeurs et nous explique comment les détecter. Car le diagnostic précoce est la clé de la guérison.

Si la cancérologie vétérinaire a fait d'énormes progrès depuis une quinzaine d'années, c'est autant en raison d'une meilleure connaissance générale des tumeurs canines - connaissance qui permet de les suspecter et donc de les rechercher précocement et systématiquement - qu'à la possibilité de disposer de techniques de diagnostic (échographie, scanner) ou de traitement (chimiothérapie, radiothérapie) plus précises et plus spécifiques.
Il faut toujours garder à l'esprit l'idée que seules les tumeurs décelées rapidement, au début de leur évolution, pourront faire l'objet d'un traitement très efficace: l'effort doit donc porter sur la précocité du diagnostic.

Les différents types de tumeurs

Les cancers sont dus à la multiplication anormale et incontrôlée de certaines cellules de l'organisme qui envahissent d'abord un tissu, puis un organe, et peuvent enfin se disséminer dans tout le corps en donnant des métastases. Mais certaines tumeurs présentent exclusivement une agressivité locale : le risque de donner des métastases est alors faible ou nul. Certains types tumoraux sont beaucoup plus fréquents que d'autres et il existe des races de chien prédisposées à certaines tumeurs.

Races de chiens prédisposées à certaines tumeurs

Boxer
• Tumeur de la peau (mastocytome),
• Tumeur de la thyroïde,
• Tumeur du cerveau,
• Tumeur des ganglions (lymphome)
Berger Allemand
• Tumeur de la rate (hémangiosarcome)
Schnauzer
• Tumeur des doigts (épithélioma)
Caniche, Cocker
• Tumeurs de la bouche
Grands Chiens (plus de 35 kg)
• Tumeurs des os

Les tumeurs les plus fréquentes du chien sont, "c'est une chance", celles qui sont les plus visibles, donc les plus facilement repérables : tumeurs de la peau, tumeurs de la mamelle et tumeurs des ganglions.

Les tumeurs de la peau

Toutes les tumeurs de la peau ne sont pas des "cancers", c'est-à-dire qu'elles ne sont pas toutes capables de donner des métastases et certaines d'entre elles seront donc guéries en les enlevant chirurgicalement. Il ne faut cependant pas négliger ces lésions et se montrer trop optimiste après l'opération d'une petite "boule" parfois un peu hâtivement qualifiée de verrue : une analyse histologique (examen au microscope des cellules de la lésion) doit toujours être faite car elle seule peut exclure l'hypothèse tumorale et seule la connaissance de la nature exacte de la lésion peut faire envisager une surveillance appropriée ou une thérapeutique complémentaire adaptée.

Les tumeurs mammaires

Les tumeurs de la mamelle constituent la seconde catégorie de tumeurs fréquentes chez les chiennes : une surveillance régulière, une palpation des mamelles peuvent vous permettre de les repérer quand elles sont encore de très petite taille (moins de 1 cm de diamètre) et peuvent faire l'objet d'une opération simple. Là encore, une analyse histologique s'impose mais pas de panique, car 50% des tumeurs mammaires de la chienne sont des tumeurs bénignes qui sont donc guéries par la chirurgie.

Les tumeurs des ganglions

Les tumeurs des ganglions (lymphomes) sont un peu plus difficiles à repérer car les sites ganglionnaires sont mal connus du profane, mais toute "grosseur" anormale dans la région de la gorge ou en avant de l'épaule (où l'on tapote amicalement les chiens) doit être considérée comme suspecte.

Les autres tumeurs

Les autres tumeurs sont dans leur ensemble beaucoup plus difficiles à suspecter, mais l'hypothèse d'une tumeur doit toujours être prise en considération dès qu'un animal présente des signes cliniques (vomissement, éternuement, saignement de nez, toux, ...) qui ne diminuent pas rapidement après mise en œuvre d'un traitement adapté, ou qui récidivent systématiquement (ils réapparaissent) quelques jours ou quelques semaines après l'arrêt du traitement.
Il existe un cas particulier (et paradoxal) de tumeur souvent décelée tardivement car elle est, sauf cas exceptionnel de chien agressif, accessible facilement à l'examen clinique : la tumeur de la bouche. Il est en effet anormal que ce soit pour cause de mauvaise odeur buccale, de saignement ou encore car ils ne peuvent plus manger que les chiens atteints d'une tumeur de la bouche soient présentés en consultation. La plupart de ces tumeurs sont des tumeurs malignes (cancéreuses) qui doivent faire l'objet d'un traitement précoce : habituez donc votre jeune chien à se laisser ouvrir et examiner la bouche.
Il existe enfin des cas où le "cancer" peut se développer insidieusement et ne se manifestera que tardivement, lorsqu'une partie importante de l'organe atteint ne sera plus fonctionnelle (foie, poumons, reins), ou lorsque la taille de la lésion devient très importante (rate).

Traitement

La chirurgie demeure le traitement exclusif d'un grand nombre de cancers. L'exérèse (opération par laquelle on enlève totalement ou partiellement un organe ou une tumeur) doit être large, ce qui est d'autant plus facile que la lésion est de petite taille et que l'intervention est réalisée précocement.
La radiothérapie est utilisable en première intention (sans chirurgie) sur des lésions de petite taille, très radiosensibles, ne pouvant être l'objet d'une chirurgie large ou en complément d'un acte chirurgical quand la tumeur présente un risque important de récidive locale. La chimiothérapie est indiquée dans le cas des cancers multicentriques (sang, ganglions) ou en complément de la chirurgie pour les tumeurs qui présentent un risque d'essaimage métastatique.

Conclusion

Pour être efficace contre le cancer il faut donc connaître son adversaire et le connaître le plus précocement possible. On peut, dans le but de le suspecter facilement, dresser la liste des signes cliniques qui peuvent faire penser à l'évolution d'une tumeur. C'est en guettant ces signes, en les identifiant et en consultant rapidement votre vétérinaire que vous l'aiderez à mieux lutter contre le cancer de votre compagnon. Face au cancer, il ne faut pas se mettre d'œillères, se leurrer, refuser de connaître la nature de la lésion retirée : la méconnaissance favorise le développement du cancer, l'ignorer c'est faire sa force, le laisser évoluer. Il faut au contraire le reconnaître, le connaître, le regarder en face et... lutter.

Les signes qui doivent faire suspecter un cancer

Grosseurs" anormales dont la taille augmente régulièrement.

Plaies qui ne guérissent pas.

Saignements ou écoulements par la bouche, les narines, la vessie, le vagin, le rectum.

Mauvaise odeur anormale (bouche, anus).

Difficultés pour manger, pour déglutir.

Difficultés pour respirer, uriner, déféquer.

Refus d'exercice, perte d'énergie.

Perte d'appétit, amaigrissement.

Boiterie persistante.

Nodule(s) sur les mamelles.

Anomalie de la taille des testicules.

Convulsions, comportement obsessionnel, désapprentissage des comportements acquis.

Dr Vétérinaire Françoise DELISLE
Centre Radiothérapie-Scanner
Ecole Nationale Vétérinaire de Maisons-Alfort
Article extrait des Dossiers des Bons Maîtres n°22





***************************************************
*Je vous souhaite de passer de bons moments sur le forum!*

On n'a pas deux coeurs, l'un pour l'homme l'autre pour l'animal, on a du coeur ou on n'en a pas.
Lamartine


********************************************

Revenir en haut Aller en bas
http://christieportraitise.e-monsite.com
 
LES TUMEURS DU CHIEN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES TUMEURS DU CHIEN
» tumeur mamaire chez une chienne
» recherche de témoignages sur des cas de tumeurs cérébrales..
» Les tumeurs chez le chien
» Tumeurs mammaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Bernard et Mâtin Espagnol en Liberté :: Leur bien-être :: Santé :: Divers-
Sauter vers: